mardi 30 septembre 2008

Dessiner sa maison

Mentalement jour après jour j'ai pensé, élaboré, et l'on peut même dire conçu tous les aménagements intérieurs de notre maison, toujours en en parlant avec mari chéri, en accord avec ce que nous sommes, ce que notre famille est, dans sa complexité et ses individualités. Le tout en essayant de créer l'atmosphère qui nous ressemble, d'obtenir l'intérieur dans lequel nous serions parfaitement bien, sans oublier les aspects pratiques, et de tenir compte de la réalité, la transformabilité de l'existant.

J'y ai mis mon goût des harmonies de couleurs, mes espoirs de matières et de meubles et mes capacités financières, j'ai montré des exemples à chéri de ce que ça donnerait. Plutôt que d'évoquer quelque chose seulement, je l'ai emmené voir quelque chose d'approchant pour qu'il se le représente au mieux. Il n'y a pas beaucoup de questions d'aménagements auxquelles je n'avais pas pensé auparavant, j'ai réponse à presque tout. J'ai fureté longtemps jusqu'à enfin trouver certains meubles rêvés plutôt que d'y renoncer. Ceux que je ne peux pas encore m'offrir attendront un peu.

Et puis nous avons engagé du monde pour donner vie à tout ces rêves. Et nous nous sommes réveillés.

Depuis janvier 2008, nous sommes abusés en tout sens.
Maintenant je touche chaque jour comme la maison est le symbole de l'intériorité. Et je n'en peux plus qu'un étranger s'y comporte à sa guise...
Alors je me réapproprie tous les espaces dès qu'ils sont disponibles. Là où je peux bricoler je vais, je fais, cela m'aide à être chez moi chez moi. Jusqu'à ce que celui que je vis comme un intru soit définitivement parti, et que je ne change les serrures. Et que je ne retrouve ma sécurité intérieure.

Après la découpe et pose de carrelage, la plomberie, je suis passée en phase de détapissage. C'est NOTRE maison!

PS1: réponse à une question du dernier post: il n'est toujours pas venu et devrait enfin venir demain, mais juste pour voir chéri ou pour travailler?
PS2: ne me parlez pas de "Une année en Provence" - que j'ai déjà lu il y a des années, ni de "Tout va bien monsieur Tanner" que je suis incapable de lire pour l'instant... ni d'en rire... merci!

2 commentaires:

Telle a dit…

Tu crois que c'est lié au Sud ou tu crois qu'un certain nombre de maçons/plaquistes... se comportent ainsi ?

On dirait que vous êtes tombés sur des perles en leur genre.

Bon, allez, tu vois, tu commences déjà à envisager d'en rire un jour, c'est bon signe, non ?

flo a dit…

Débordée... je ne suis pas venue ici depuis un bout de temps... et je vois que malheureusement les choses sont toujours aussi compliquées... Alors, une pensée vers vous et peut-être... un café?... si cela te tente... dès que je sors la tête du guidon dans lequel elle est bien enfoncée!