vendredi 21 mai 2010

Ma vie en équations...

J'ai passé les quelques dernières semaines à croire que:
comme
course perpétuelle X des années = surmenage,
alors
course perpétuelle - travail = tout ira bien

Ma psy- superviseur avec qui j'ai fait le point de ma cessation d'activité il y a 15 jours m'avait bien dit que ça ne suffirait pas à résoudre le problème et que nononon pas encore le moment de se mettre à coudre, mais je ne voyais pas bien où mon équation pêchait.
J'ai bien vu là.
J'ai commencé à prendre ma claque lundi, et un char Leclerc m'a tiré dessus mardi. Enfin c'est l'impression que j'ai eu en tout cas.
Explanation (avec l'accent british please):

En fait la seconde équation était erronnée
car
course perpétuelle - travail = rythme humain
car
(enfants à gérer X 4) est un indice à rajouter des deux côté de l'équation.

Donc je viens d'apprendre que
surmenage - travail = fatigue
et que
(rythme humain + repos) X des semaines/mois = perspective d'aller mieux
car
fatigue + repos = rythme humain
Vous me suivez toujours?

Donc note pour plus tard de ce que je peux faire dans une journée:
1 café/repas avec une copine + les enfants à gérer après l'école = ça va
ou
1 cours de pilates + 1 rdv médical = ça va si c'est calme après
ou
les enfants à gérer du lever au coucher = ça va si rien d'autre
mais
(enfants à gérer toute seule matin et soir X 4 dont devoirs X 3 et accompagnement au sport X 1) + 1 cours de pilates + 1 rdv en urgence d'un enfant chez le dentiste = accouphènes augmentés + grosse fatigue
Et oui, mon seuil est bas.

Autant vous dire que
((enfants à gérer toute seule matin et soir X 4 dont devoirs X 3 et accompagnement au sportX 1) + 1 rdv médical pour moi + chercher un cadeau avec ma maman pour ma nièce et manger avec elle )X le lendemain du jour décrit plus haut = migraine qui dure all day long + 3 vs 4 jours suivants à ramper par terre

J'apprends l'humilité énergétique.

Je crée un nouveau concept si je veux.
Finger in the nose.

Aspect désagréable du nouveau concept: l'humilité énergétique a tendance à augmenter la masse graisseuse. Or je n'ai pas envie d'avoir l'air d'une paupiette en maillot. Ni de changer de taille de maillot.
Donc
Hier j'ai emmené petitou chez nounou à pied + invités mes voisines au café + 1 rdv médical en fin de journée= ok (waaaaaaa the journée palpitante!!!)
aujourd'hui je m'en tiens au gérer seule les enfants + café chez copine à 200 m de chez moi avec petitou+ sieste.
Ca devrait aller non?
La pile de linge à repasser n'est pas prête de me voir...



Mes maths étant ainsi révisés,
si l'on se penche sur la botanique... Mon jardin n'avance pas et mon chéri n'ose pas dire VRAIMENT au paysagiste qu'il doit se sortir les doigts des oreilles et nous finir ça dans la semaine comme promis, et ça me met les nerfs/mine/déçoit. Moralité c'est MOCHE dehors, très loin d'être fini, ça va encore prendre plusieurs semaines à tous les coups, et ça me fait VRAIMENT suer, et d'autant plus qu'il fait enfin beau.



Côté culture criminologique j'ai commencé à regarder la saison 1 de Dexter  mais je suis arrêtée tôt dans mon élan car les épisode 4, 5 et 6 ont mal été piratée par la copine de notre ami. Nous sommes mauvais en voyou-serie (un de nos aînés nous a demandé de nous rendre à la police car le piratage c'est le vol. Nous voilà bien.).

Malgré tout: Go on mon meilleur ami le canapé mit mon café (allongé!). Je vais réviser la sieste maintenant que petitou est lui aussi au pays des rêves.
Bye!

4 commentaires:

Mamzelle Hérisson a dit…

Moi j'aime ton nouveau concept.
Et j'ai toujours dit que les maths, c'était l'incarnation pure du Mal. Je n'ai pas changé d'avis.

Repose-toi. La planche à repasser souffre peut-être de surmenage elle aussi, qui sait ? On a tous droit à une pause Kit-Kat !

Et pour le jardin : c'est un gros balèze, votre jardinier ? ou c'est juste que ton mari est lui aussi en mode burn-out programmé et qu'il n'a pas envie de se prendre la tête avec ça ? A moins que ce ne soit que, n'étant pas là en journée, ça le dérange moins que toi de voir la pagaille dehors, puisqu'il ne la voit pas à longueur de journée... (Et on ne parle même pas du foutage de g.... éhonté que représente le retard de chantier que vous vous payez...) Mais un beau week-end de Pentecôte gâché par l'aspect repoussant du jardin aidera peut-être à faire évoluer la situation, non ?

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

Ben, pour m'être retrouvée à ma maison pour me "reposer" avec 3 enfants à gérer, maison, cuisine, courses, ménages, activités des enfants etc etc, j'ai trouvé que bosser était plus reposant hein...

Telle a dit…

Contrôle de sieste, Madame, vos papiers s'il-vous-plaît ! (ah non, excusez-moi, ici c'est pour le piratage)

bisous !

Plume a dit…

zut, je ne l'ai pas faite aujourd'hui! ;o)