samedi 6 décembre 2008

Joyeuse Saint-Nicolas les zimis!

Parce que la Saint-Nicolas fait partie de mes souvenirs d'enfance, ceux des années luxembourgeoise à l'âge où l'on croit encore à tout, je prends soin de ne jamais passer indifférente devant ce jour là.

D'abord pour mon chéri ce matin, un pain d'épices à l'orange, des fraises séchées et du thé du Riad, dégôtés chez mon épicier préféré (L'Epicerie d'Origine, à Tournefeuille, pour les locaux), délicieux.

Ensuite cet après-midi, après avoir déposé les aînés aux louveteaux mit gâteau au choc' trop bon (remise des foulards, pardon, ce sont des "pattes tendre" maintenant!), bien motivée après le coup de coeur de mon chéri (et de moi) pour une merveille de paire de bottes (yes, j'ai enfin des bottes noires sans trou! vous suivez?) j'ai mérité par la patience devant la queue du magasin (Le Plaisir Gourmand, à côté de la place Esquirol à Toulouse), mon grand Saint-Nicolas en pain d'épice a partager avec les amis au fil des visites (et des tisanes du soir) et ses six (sept en fait, je vous explique pourquoi dans deux secondes) petit sosies pour orner les assiettes du dîner. Je ne les trouve que làbas, la tradition est peut-être trop nordique pour la ville rose, peu m'importe, sur ce coup là je dérogerai toujours aux coutumes locales. (et les pains d'épices en forme de bretzel enrobés de chocolat l'an dernier, une tuerie!) Effet garanti auprès des pitchoun' ce soir.

Le petit septième, on a courru l'apporter à Pouic jolie (canon même aujourd'hui!) pour lui souhaiter une bonne fête à elle aussi.


Bonne Saint-Nicolas à vous aussi!

1 commentaire:

Pouic Pouic a dit…

Je suis une mauvaise mère je l'ai gardé pour moi et mangé tout tout tout doucement jusqu'à ce matin, c'était délicieux et ça avait le goût de l'amitié...
Merci, je t'aime fort... et Saint Nicolas aussi...