vendredi 13 février 2009

3 enfants dans un avion

3 morceaux de mon coeur au dessus des nuages, dans un avion pour Paris.
3 morceaux de mon coeur, mes trésors, quelques morceaux de leurs petits univers dans leurs bagages à main, leur sac commun en soute.
Mon coeur un peu suspendu jusqu'à l'atterissage.
Puis à nouveau pour un nouveau décolage moins d'une demi-heure après.
Jusqu'à l'atterissage suivant à Mulhouse.
Pour 3h de voitures avec les parents de leur papa.

Pourquoi faut-il qu'ils passent par tout cela pour aller sur les pistes alors qu'on en a à 1h30 de chez nous? Si vous êtes pour la paix des ménages ne posez pas la question.

Surtout pas aujourd'hui.
1/2 heure avant qu'on se sépare, dans la voiture, Titou marmonnait
- ça me tracasse, ça me tracasse
- quoi mon coeur? qu'est-ce qui te tracasse?
- j'ai l'impression qu'il va se passer quelque chose de grave pendant la semaine
- ... ... (gloups) ... ... tu as l'impression qu'il va se passer quelque chose de grave pour qui mon chéri?
- je ne sais pas du tout, mais j'ai vraiment l'impression qu'il va se passer quelque chose de grave
- (j'aime pas ça j'aime pas ça j'aime pas ça, Seigneur protège mes enfants ma famille, fait qu'ils passent un bon séjour et qu'on se retrouve tous) Ne t'inquiète pas mon chéri, tout va bien se passer, et tu pourras me téléphoner quand tu veux, pour me dire que tu vas bien, et pour savoir comment on va si tu veux. Tu vas voir tu va bien t'amuser et tout ira bien.
- mhmh
- Tu as peur de prendre l'avion?
- non c'est pas ça.
- ...

Pendant que Didou cognait la vitre derrière laquelle il apercevait ses frères pour leur dire encore une fois au revoir après leur passage du portique de sécurité, puis essayait de les rejoindre, regardant mes enfants que j'aime par dessus tout je n'étais moi-même pas bien fièrote.
Ils devraient atterir dans 5 minutes maintenant.

15h44:
Leur premier vol a bien attéri. C'est déjà ça.
Vais-je être un poil inquiète jusqu'à dimanche 22 18h05 ???
Joies et angoisses d'une mère. Je suis névrosée si je veux!

2 commentaires:

Telle a dit…

Oh la la mais je connais ça, le vol de la grande, c'était samedi dernier et je savais que ma soeur, qui devait l'attendre là-bas, serait en retard à cause des importantes chutes de neige. Je l'imaginais déjà se sentant abandonnée...

Bon, allez, ça va bien se passer, et profites-en pour te requinquer, toi !

Violette7 a dit…

et tu seras inquiète bien au delà......du 22 février..parce que ce sera toujours difficile de ne pas penser" mais que font-ils et où sont-ils et cette fois là ils ne seront pas ds l'avion qu'arrive à 18hO5!!!! c'est ce que donne aussi l'immense joie d'être mère : le souci de les savoir heureux!