lundi 24 novembre 2008

Aide-toi, le ciel t'aidera

La Plume (moi-même herself) est philosophe, qu'on se le dise, jugez plutôt:

Quand j'ai passé la porte de chez moi j'ai retrouvé mon tapis roulé, le canapé poussé, et le bol avec son jus un peu dégeu, preuve que la fuite de mon plafond à bel et bien existé. Même si chéri est monté sur le toît avec un collègue à la pause déjeuner et n'a rien trouvé d'anormal.
Mais pour ne pas me laisser embourber dans des pensées nauséabondes pour mon karma, j'ai:

1) foncé récupérer le bol et son jus dégueu, avant que Babychou le plus chou des babys ne s'en empare pour s'en servir de lotion capillaire. Avec ses si jolis cheveux, c'eut été dommage.

2) entrepris de cuisiner des petits pains au lait aux pépites de chocolat. Et même en faire 18 soit une double fournée. Parce que sinon entre petit-déj' et goûter des marmots, mes petits pains ne font pas long feu, et les bonnes choses -c'est bien connu- plus c'est long plus c'est bon. (amis internautes arrivé ici par l'opération du googlage intempestif ce post n'a rien de sexuel, tu peux passer ton chemin). Ahem, reprenons. Donc j'ai bien envie d'avoir l'opportunité d'en manger au moins un, donc j'en ai fait plein.

3) j'ai poursuivi par un velouté de poireau/pomme de terre/potiron homme made, trop trop bon.

4) maintenant je bois une camomille en grignotant des petites meringues parfumées au café, à la rose, à la pistache... oh c'est tout doux et c'est bon.

5) je charge dans mon ordi mes photos, et je me souviens:
- du bon samedi après-midi avec seulement 2 pitchouns+chéri, entre vente-privée de bloggeuses toulousaines, petite visite chez Pouicland pour admirer le hâle africain de la plus rouquine de mes coupines (tu nous gardes le lit, promis hein!?), et goûter à Zeplégraounde, une première mais super expérience pour nous et nos bambins. Imaginez: Un lieu pour déjeuner (de bonne choses saines ok?), goûter ou prendre un café, où tout est prévu aussi pour les enfants, qui sortent de table, sautent et cabriolent -et ont le droit!- dans des structures à escalader rembourées, piscines à balles, etc, bref vous laissent en paix pendant que vous continuez à papoter alégrement. Il y a même des consoles vidéos et livres pour les plus grands, et une connexion wifi pour les parents! Et la tatin aux poires est super bonne). Un lieu pour les petits comme pour les grands, on y reviendra! (non je ne touche pas de royalties)

6) vu que je n'ai aucun rdv de boulot demain, je commence à intégrer que je vais, peut-être, demain, pouvoir faire des choses créatives de mes 10 doigts (en plus de finir de trier de la paperasse en attente de rangement depuis des mois, voire faire de la compta pour mon bureau. Non, pas la compta, pas demain). Ca serait super ça, non?!

2 commentaires:

Brigitte a dit…

Garde-le moral ! et continue à le soigner de si délicieuse façon... ;-)

kikizita a dit…

T'as raison, on va pas se laisser noyer dans un bol d'eau croupie tombée du plafond, non mais !
Et puis, tu as de belles esquives (oh les meringues, oh les petits pains, oh !)