samedi 15 novembre 2008

Finger in the nose

Le méga-gros-rhume a eu la bonne idée de faire ses valises ce matin à 8h, début du turbin de la Plume pour récupérer des jours de laisser-aller. Gros gros ménage à tous les étages et à toute blinde ce matin, dans le détail s'il vous plait, sans compter les lessives qui ont tournés, deux fournées de gâteau chocolat-pralin (le fameux qui marche à tous les coups, n'est-ce pas Telle?), préparatif de la fiesta & co.

Et cet aprèm' 12 garçons dans mon salon, une super ambiance, des parents au café au début, au soda à la fin, mes loulous happy happy happy, des "joyeux anniversaires" dans plusieurs langues, des parties de courses de voitures effrénées par équipes, virtuelles ou réelles, des cadeaux qu'ils adorent et mon baby joli tout gentil, biberonnant, babillant au milieu de tout ça.
Call me superwoman!

Et comme a dit chéri en dansant quand tout le monde est parti "ça y est la vie normale est de retour chez nous!".

Je sais que je vais bien dormir ce soir, "mais happy birthday my sons, happy birthday, happy birthday..."!

4 commentaires:

Brigitte a dit…

Chouette ! la belle vie reprend le dessus !

Anonyme a dit…

J'aime tous ces sons que vous évoquez : les babillements des enfants, la musique sur laquelle on danse, les paroles séculaires de chanson, la joie de chanter en plusieurs langues...
C'est tout de suite mieux que le bruit répétitif et violent des travaux et que les voix qui s'échauffent à cause de la colère...
C.

Telle a dit…

Oh, Plume, si tu savais ! cette année, pour les nombreux anniversaires, je t'ai fait des infidélités culinaires. Toujours au chocolat mais pas tout à fait le même que le tien. Une recette inventée à partir d'un gâteua sans chocolat très moelleux. Même la maîtresse a voulu la recette !

Tu m'en veux ?

;-)

ça fait plaisir de lire ça !!

Bises

zesthetic a dit…

trop chouette!
mais qui doutait que tu sois wonderwoman?!
et alors, ce job? oui, non? le coeur balance toujours?
bises!