vendredi 14 novembre 2008

D'hier à demain

Hier j'ai annulé mes rendez-vous du soir. Vraiment impossible de gérer mon état et mon travail. Beaucoup moins de culpabilité qu'attendu donc. Serait-ce la grippe? Je l'ai déjà eue en janvier!

Demain 12 enfants dans mon salon. 12 garçons. 6 de 9 ans, 5 de 6 ans, 1 de 17 mois. La méga fête d'anniversaires que les enfants attendent depuis des mois pour les aînés et des semaines pour le cadet. Oh là là... demain est un autre jour.

Aujourd'hui sentiment de sursi, le thé orange jaïpur a portée de main. Fait exceptionnel, Didou n'est pas avec moi ce vendredi. Il passe la journée chez sa nounou de rêve, loin des microbes de maman... mais surtout il tient compagnie à son super copain M., 16 mois, petit garçon adopté il y a 10 mois, dont le papa a été renversé en vélo hier, est sorti du coma ce matin malgré une gravissime fracture crânienne, et risque d'être désormais un esprit enfermé dans un corps immobile à jamais. Il a déjà demandé à ce qu'on l'aide à mourir si c'était le cas. Ce marathonien, jeune père, époux. Sentiment de sursi je vous dis.
Mon chéri, dont le coeur balance entre deux jobs dont un l'obligerait à beaucoup d'absence du foyer et qui doit se décider dans les jours prochains, n'arrive pas à se concentrer aujourd'hui à la pensée de ce papa là. Comment ne pas se projeter.

Pour l'heure prier pour cette famille qui connaît l'horreur, et revalider les priorités de nos vies.

Post de 18h20:
Le papa du petit M. va bien mieux que prévu et a retrouvé l'usage de ses membres, le coma devait y être pour beaucoup dans l'engourdissement du corps. Des doigts cassés, des douleurs, mais c'est quand même la tête qui a tout pris malgré le port du casque, avec tous les risques que cela comporte. Il paraît qu'il réclame déjà de rentrer chez lui, au delà du raisonnable. Le neurochirugien reste aux aguets. Mais comme la vie est fragile et puissante à la fois!

1 commentaire:

kikizita a dit…

Brrr. Qu'il s'en passe des choses dures tout autour de vous. Ou c'est ta capacité à t'ouvrir aux autres qui te laisse absorber tout ça.
Courage à vous, courage à tous.

Merci pour ton comm' sympa. J'ai pensé fort à toi en voyant la baie de St Pierre la première fois, et aussi en y allant l'autre jour. Moi aussi je voudrais y habiter, vraiment !!!

A bientôt !