mercredi 5 novembre 2008

Listening, joie et petits agacements

Mon électricien a la tuberculose, le responsable des travaux est un sale con machiste et menaçant (et oui nous envisageons sérieusement l'huissier, merci bcp ;o) ), les enfants sont surexcités, j'ai autant envie de bosser que de me faire arracher une dent, il paraît que ce n'est pas raisonnable ce mois-ci de changer de bottes, c'est con il pleut et ma botte droite a un trou, je ne suis pas épilée (comment mon mec fait pour avoir envie de moi? serait-ce parce qu'il fait froid ou parce qu'il fait noir?), ma voiture est chez le garagiste parce que je suis rentrée dans la voiture d'un gendarme et que je lui ai explosée sa roue avant droite (et mon parechoc, mon aile, etc), mon test à la tuberculose est positif et je ne trouve plus mon carnet de santé de gamine pour savoir si mon test au BCG l'était déjà, je perds mes cheveux a cause de 11 mois de stress, mais bon sang ils ont élu Obama!!!!!
yeepeeeeeeeeeeeeeeeeeee! C'est trop cool!

J'ai cru rêver il y a quelques temps quand j'entendais les journalistes se demander si les américains "oserons" voter pour un noir. D'abord le monsieur est métis et non pas noir, mais je vous jure que la question me choque terriblement. A l'école primaire où j'ai usé mes jeans, nous n'étions que deux enfants dont les 4 grands-parents étaient français (et encore j'ai des origines antillaise, attention blackitude sanguine!), la question de la couleur des gens je me suis rendue compte au collège seulement qu'elle pouvait poser problème à certains, changer leurs attitudes, je ne m'y fais toujours pas.
Concernant les élections américaines, j'ai fini par m'habituer malgré moi à entendre se formuler cette question au fil des tables-rondes télévisuelles mais ça m'énerve qu'on précise tout le temps la couleur d'Obama et qu'on parle si peu de son programme!
Cet homme a un charisme incroyable, une volontaire détermination a faire changer les choses, une foi en la citoyenneté contagieuse. Non mais vous avez vu ses slogans? "Yes we can", ça a une de ces gueules! Ses discours sont profonds et engagés, nous avons là un homme de la lignée de Kennedy, de Luther King, un espoir pour le monde, même si bien sûr lui aussi il fera des boulettes, comme tout le monde.
Houhou les gens, tout ceux qui croyaient que nous sommes des petites gens et que nous n'avons pas de poids dans la société, levez-vous, we can!

J'étais toute aussi choquée l'autre jour quand j'ai entendu à la radio:"Tsonga a remporté le championnat de tennis, 1er métis à remporter ce championnat"(!) et pourquoi pas "1er mec aux pieds plats" ou "3ème mec de groupe AB+"?! Grrrr... m'énerve, m'énerve.

Mais Yeepee quand même, parce que Monsieur Barak Hussein (si, en plus) Obama, ne pourra pas faire pire que son prédécesseur, et nous promet même de belles avancées.
:o)

3 commentaires:

Brigitte a dit…

Et si tu passais tes nerfs sur tes poils ?! ;-)))

Plume a dit…

Brigitte tu m'éclates!

Telle a dit…

Ca alors... tu as mis un micro chez nous et tu répètes tout, c'est bien ça ?

non, parce que c'est excatement ce que nous nous sommes dits avec M. Tell. Pourquoi pas "premier obéèse à être élu, premier petit, premier grand, premier maigre, premier chauve (ah ça non, il y en a eu d'autre...). Bref, je partage complètement ton avis et ton mauvais poil.

A ce sujet, les enfanst adorent regarder les mamans s'arrcher les poils des jambes à la cire, si, c'est très amusant. Une occupation pour samedi ?

Bises